Non classé

Non ! Le papier n’est pas mort.

Le Papier se vend encore !

Histoire du papier et de la typographie:

« Le papier est né en Chine vers la fin du IIIème siècle avant l’ère chrétienne, sous le règne de l’empereur Chiuangdi (dynastie des Qin). Au VIIIème siècle, les arabes apprennent l’art chinois de fabrication du papier, et le transmettent peu à peu à l’occident. Au XVème siècle, l’invention de la typographie par Gutenberg accroît la consommation de papier. Mais c’est au XIXème siècle que l’industrie du papier prend réellement son essor. Au siècle suivant, elle devient l’industrie lourde que nous connaissons aujourd’hui. 
Le papier a toujours accompagné l’activité et le développement de l’homme, assurant par là même l’essor des peuples qui en maîtrisaient la fabrication. Vers 1440, nouvelle révolution :  l’invention de la typographie (basée sur le principe de caractères mobiles) par Gutenberg dope l’utilisation et donc la fabrication du papier. »



Le papier dans le monde et en France

Dans le monde la consommation de papier et carton a augmenté de 13% en 15 ans (de 2005 à 2020)



Quelques chiffres pour la France:

La consommation annuelle de papier : 8,8 millions de tonnes


279 kg / seconde de papier fabriqué


la consommation moyenne / habitant/ an est de 136kg 


La France se classe au 22ème rang mondial de consommation de papier




L’Industrie du papier

Livres, journaux, prospectus, documents administratifs, cahiers, carte…

Le papier est partout; à la maison, au travail, à l’école, dans la rue, chez le médecin, au bureau de poste…

« Copacel, l’union française des Industries des Cartons, Papiers et Celluloses, a présenté un rapport sur l’année 2018 de la production papetière française : celle-ci a connu une hausse de son chiffre d’affaires de 4,5 %, contre une baisse de son volume de production de 2 %, avec 7,9 millions de tonnes. Du côté des papiers à usages graphiques, où se classent notamment les papiers destinés à l’impression, le repli est net, avec – 5,1 % du volume de production »




Le papier a de la valeur

Le papier a toujours pour vocation d’inscrire un fait, transmettre un message, communiquer une information.. 

Il devient un levier de valeur pour les marques, lorsqu’il joue sur ses atouts. Car il en possède de nombreux.


Le papier comme vecteur d’émotion…

Faire-part de mariage, de naissance, annonce, voeux, correspondances.


.. et de sensation, d’éveil des sens

le geste, le toucher, l’odorat, les plis, les grammages, les encres qui brillent ou qui soulignent la beauté d’une photographie, le poids de l’objet dans la main, le beau papier sont autant de raisons de continuer à penser que le papier continuera a exister.



Le papier peut être écolo


Le papier bio

Optez pour des feuilles au label FSC (Forest Stewardship Council) pour votre imprimante. Grâce à cette certification, vous êtes sûr d’utiliser un papier qui provient d’une forêt gérée de manière durable et responsable.


Le papier recyclé

Le papier recyclé est un papier produit à partir de fibres de bois présentes dans d’autres papiers ou cartons. Son processus de fabrication consiste à plonger les papiers récupérés dans de l’eau. La pâte ainsi obtenue est nettoyée, et si besoin désancrée, avant d’être parfois mélangée à des fibres de bois vierges.


l’impression 
écologique

 Utiliser des cartouches d’encre qui font attention a leur impact écologique ou encore mieux opter pour l’encre végétale.

Pour une impression plus verte, vous pouvez utiliser le mode « brouillon » de votre imprimante qui va permettre de réduire la consommation d’encre. 

Favoriser l’impression en noir et blanc si cela est possible. 

Imprimer en recto-verso!



Le papier et le digital

Papier ou digital? Papier et digital !

La complémentarité est souvent source d’efficacité. En conclusion, ne lésinons pas sur le print mais pas non plus sur les nouveautés que nous offre le digital. Utilisons à bon escient les outils et ajustons les ensemble pour une communication harmonieuse.