Your address will show here +12 34 56 78
Digital

Le communiquant qui murmure à l’oreille des clients

Vous aimez vous lancer de nouveaux défis ? Ça tombe bien, nous avons un joli challenge à vous proposer : créer votre propre podcast d’entreprise.
Mobile, intimiste et abordable, ce format de communication est une véritable poule aux œufs d’or pour les marques. 

Au fait, c’est quoi un podcast ?

Le podcast est devenu un outil incontournable dans une stratégie de communication. Il s’agit d’un contenu audio numérique que l’on peut écouter n’importe où et n’importe quand ! Lors des trajets en voiture, en train, pendant vos séances de sport ou même durant vos séances de repassage… Vous êtes libre de vous informer sur tous les sujets qui vous plaisent tout en faisant une autre activité, c’est fou non ?

La montée en puissance du podcast

A l’heure où le taux d’attention est en chute libre chez tous les médias, le podcast quant à lui, cumule les heures d’écoute au point que le podcast natif est actuellement en passe de détrôner la radio traditionnelle. Les français sont friands des podcasts : 5,8 millions de français écoutent des podcasts natifs au moins 1 fois par semaine soit 9 % des français. (d’après l’étude “Les chiffres du podcast” Harris Media).

Cet ovni des médias a dépassé l’étape du simple buzz pour s’imposer comme un média à part entière et bénéficie de nombreux avantages comme la mobilité, 86 % des écoutes se faisant depuis un smartphone selon Acast, la plateforme de monétisation de podcasts.


Comment utiliser le podcasting dans sa stratégie marketing

Tout d’abord, la création de podcasts ne demande pas un fort investissement financier mais pour avoir un minimum de qualité, il est préférable de passer par des professionnels qui vous aideront sur le fond et la forme et mettront à votre disposition le matériel nécessaire. Cependant, rien ne vous empêche de monter vos propres podcasts. Il existe plusieurs logiciels de montage gratuits qui vous aideront à créer votre podcast. Si vous possédez déjà des produits de la suite Adobe, le logiciel de montage Adobe Audition est idéal et offre de nombreuses possibilités

Il est enfin très important de générer un contenu de qualité qui nécessite une bonne planification, de la recherche et du développement en amont de la diffusion. Il semble évident d’avoir un hébergeur pertinent pour éviter les moindres problèmes, vous pouvez vous orienter vers des hébergeurs réputés comme Libsyn ou Blubrry. De plus, vos podcasts doivent être disponibles sur le plus de plateformes possibles comme iTunes, Google Podcasts, Stitcher… Le podcasting prend sa place dans le monde des affaires de part sa popularité auprès des consommateurs mais surtout via la facilité d’accès et de diffusion.

Pourquoi pas vous ?

  • Si vous êtes un particulier/indépendant

Vous êtes passionné par un sujet et vous souhaitez transmettre vos connaissances en exprimant votre point de vue et votre expertise auprès d’autres intéressés ? Lancez-vous dans les podcasts ! Le podcast est un peu la nouvelle “radio pirate » qui vous offre une grande liberté d’expression. C’est aussi l’occasion de vous démarquer des blogs de vos concurrents en proposant un format plus personnel et plus proche de vos auditeurs. Il offre une certaine proximité et crée une relation de confiance puisque vous chuchotez à l’oreille de vos auditeurs.

  • Pour les entreprises, agences et médias

Avoir recours à ce format audio permet de multiplier vos canaux de communication en proposant un contenu complémentaire et/ou différenciant de vos canaux habituels. Le podcast est un des médias qui accentue votre taux d’engagement car ce sont vos auditeurs qui choisissent de vous écouter au moment où ils souhaitent vous accorder leur attention. Ce format est actuellement un phénomène de rareté, alors profitez-en avant qu’il soit saturé par votre concurrence ! Au-delà de la notoriété acquise suite à la diffusion, votre podcast peut être un moyen de démontrer votre expertise et votre professionnalisme. Avez-vous remarqué que la majorité des podcasteurs influents sont des entrepreneurs ?

Ce format audio représente pour les spécialistes du marketing, une opportunité pour développer une audience. A travers du storytelling ou des formats plus journalistiques, vous pouvez raconter votre histoire, transmettre votre savoir-faire et vos valeurs. Finalement, les coûts de production restent à la portée de tous, quelle que soit la taille de l’entreprise.

Présentez, parlez, partagez

Vous avez un sujet professionnel qui vous tient à cœur ? Le podcasting vous donne l’occasion de partager vos connaissances et vos expériences avec les autres. Vous faire plaisir et faire quelque chose qui vous fait plaisir se ressentira à travers votre voix. Votre audience appréciera votre podcast à forte valeur ajoutée et fait avec le sourire ! 

Pour vous aider à trouver des idées d’épisodes pour vos podcasts, posez-vous ces questions :

  • Qu’est-ce qui vous intéresse vraiment ?

  • Que voulez-vous faire savoir à votre audience ? 

  • Qu’est-ce qui est en lien avec votre sujet ?


Et maintenant ?

Développer son audience grâce au podcast, c’est possible. C’est même la stratégie sur laquelle il faut miser en 2022 ! Par une prise de parole allongée, ce format vous donne l’occasion de montrer qui vous êtes vraiment derrière votre logo, vos réseaux sociaux et votre site web. C’est en innovant que les marques peuvent se renouveler et construire une relation de confiance. Chuchoter a l’oreille de votre public ciblé n’a jamais été aussi simple.

0

Digital
Vous vous en doutez, monter une stratégie de web marketing nécessite quelques interrogations en amont avant de se lancer. Le web marketing représente l’ensemble des techniques marketing et publicitaires utilisées dans un environnement Internet. Il s’inspire des méthodes propres au marketing traditionnel en utilisant la toile pour se faire connaître et/ou développer son activité. Prenez le temps de cerner votre profil, vos objectifs, vos cibles et de jeter un coup d’oeil chez vos concurrents. Appliquer cette stratégie n’est pas un sprint mais un marathon. C’est parti ! 

Les étapes incontournables à suivre 

1/ Dressez votre profil

Avant de se lancer dans votre stratégie de webmarketing, il est nécessaire de dresser précisément votre profil, en suivant par exemple la méthode des 5W : Why, What, Who, Where, When. 

Why
: Quels sont vos objectifs ? Pourquoi voulez-vous monter une stratégie webmarketing ? Quels résultats espérez-vous obtenir ? 
What : Que proposez-vous ? Que souhaitez-vous promouvoir ? 
Who : A qui le proposez-vous ? 
Where : Comment et où pouvez-vous le promouvoir ? Quels sont vos moyens ? 
When : Quand le promouvoir ? Quels délais ? 

2/ Quelles sont vos cibles ? 

Définir, quantifier et dresser le portrait de vos cibles est une étape clé de votre stratégie web marketing. Cela vous aidera à construire les messages et à imaginer les canaux de communication adaptés sur lesquels ils sont susceptibles d’être touchés. 

Ainsi le portrait de votre personna doit comprendre : 

3/ Validez vos objectifs 

Avoir des objectifs, c’est comme une destination que l’on cherche à atteindre, ne pas avoir d’objectifs précis c’est comme ne pas avoir d’itinéraire. Autrement dit, il est indispensable de savoir où l’on va ! 

Pour vous aider à éclairer vos ambitions, vous pouvez suivre la méthode AIDA (certes classique mais toujours aussi efficace) : 

A – Attention : attirer, capter l’attention du consommateur
I – Intérêt : aiguiser son intérêt
D – Désir : stimuler son désir
A – Action : déclencher l’achat

Pour faire simple, cela revient à déterminer vos objectifs cognitifs (faire connaître), conatifs (faire agir) et affectifs (faire aimer).

Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer.

  • Que voulez-vous ?
  • Pourquoi voulez-vous mettre en place une stratégie web marketing ?
  • Que voulez-vous faire connaître à travers vos actions web marketing ?
  • Quelles actions aimeriez-vous susciter ?
  • Que souhaitez-vous faire aimer ?

 

 

Voici un exemple d’utilisation de la méthode AIDA pour la rédaction de votre newsletter (offre promotionnelle pour un produit ou service) :

  • Attention : attirez le regard de vos clients par une série de termes qui suscitent la curiosité notamment “avant-première”, “confidentiel”… sans oublier d’ajouter un petit visuel attractif.

  • Intérêt : accéder à des remises importantes en avant première, réservées à un cercle restreint.

  • Désir : l’objectif étant de valoriser vos clients pour qu’ils se sentent uniques et appréciés. Vos clients aiment faire partie d’un cercle de « privilégiés », cela renvoie au désir d’appartenance à un groupe.

  • Action : l’information d’une période de validité ajoute un caractère d’urgence à l’action de l’internaute. Celui-ci peut choisir de poursuivre cette action en achetant ce que vous proposez.

    Ce que l’on retient :
    Cette campagne d’email marketing repose sur la notion de privilège envers vos clients. Ceux-ci accèdent à des informations en avant-première, se sentent valorisés et restent fidèles à vos offres.



4/ Observez vos concurrents

Regardez ce qui se fait ailleurs, ce qui fonctionne et ce qui échoue. Cela vous permettra de récolter de précieuses informations sur le comportement du marché. Pour cela, vous devez créer un benchmark en définissant les éléments que vous souhaitez analyser généralement sous la forme d’un tableau. Vous pouvez compléter ce tableau avec les données récoltées puis interpréter ces informations, afin de mettre en place votre stratégie web marketing de manière efficace. 

Allez voir par exemple les sites internet et les réseaux sociaux de vos concurrents :

  • Site internet : trafic généré, mots-clés utilisés, positionnement dans le SERP, clarté du site, fonctionnalités…
  • Réseaux sociaux : fréquence des publications, ton utilisé, jeux concours, temps de réponse…

En effet, il est préférable de rentrer des données mesurables et quantifiables afin d’avoir une vision d’ensemble plus claire, et donc de pouvoir comparer les concurrents, tout en élaborant votre stratégie web marketing dans les meilleures conditions.  

N’hésitez pas à mener des enquêtes quantifiables et qualitatives auprès de votre public ciblé, voir même auprès du public de vos concurrents en faisant appel à des sociétés de sondage !

 

5/ Mesurez, corrigez, améliorez !

Une stratégie efficace est une stratégie mesurable ! Vous devez suivre avec attention votre progression à l’aide des différents outils analytiques. Cela vous aidera à affiner votre plan pour mieux atteindre vos objectifs de retour sur investissement par l’identification des parties qui fonctionnent bien, et celles qui nécessitent des optimisations. Si votre stratégie s’avère être efficace, alors vous saurez en tirer profit et grandir avec un canal digital en constante évolution. 

6/ Quels sont les outils web marketing à utiliser ?

Ils sont de plus en plus nombreux ! Il serait même difficile, voire impossible de tous les citer. Néanmoins, nous pouvons relever les outils les plus utilisés :

Les outils classiques
  • Site internet : c’est l’une des bases fondamentales du webmarketing, son objectif premier est d’affirmer sa présence sur le web.
  • L’affiliation : cela consiste pour un site marchand à demander à d’autres sites de promouvoir son offre. L’idée étant de profiter de la notoriété et de l’espace d’un autre site internet pour vendre ses produits et/ou services. 
  • L’e-mailing : outil qui consiste à envoyer massivement des e-mails,  à une liste de diffusion, comme par exemple le newsletter. 
  • La publicité en ligne : cette méthode peut amener un ROI (retour sur investissement) conséquent.

Les réseaux sociaux :
  • LinkedIn : réseau idéal pour se présenter ou présenter son entreprise de manière professionnelle.  
  • Facebook : idéal pour effectuer de la publicité ciblée avec Facebook Ads et pour entretenir un lien de proximité avec votre public. 
  • Instagram : axé sur la communication visuelle avec des photos et vidéos.
  • Twitter : généralement utilisé pour diffuser des informations et promotion de manière régulière. 
  • YouTube : c’est le site de référence pour diffuser vos vidéos. 
  • Viméo : plateforme de partage et de visionnage de vidéos.

Le sponsoring : 
  • Sponsoring : la marque finance l’événement et s’offre une visibilité auprès des participants.
  • Faire appel à des influenceurs : principalement basé sur les réseaux sociaux Instagram et Youtube, ce type de sponsoring consiste à payer un influenceur pour qu’il parle de la marque. Sa notoriété vous permet de gagner en visibilité. 

Vous l’aurez compris, pour obtenir des résultats il est indispensable de travailler votre stratégie web marketing en amont en fonction de votre marché, vos objectifs, votre contexte et vos ressources. Il n’est pas compliqué de créer une stratégie efficace et rentable à condition de suivre la bonne méthode. Maintenant c’est à vous de jouer ! 

0

Digital
Il ne vous a pas échappé que la digitalisation suit une course exponentielle ! Que ce soit dans notre environnement professionnel ou dans notre vie personnelle, il est omniprésent et facilite considérablement notre quotidien. Empreinte écologique, déforestation et bilan carbone… Autant de considérations environnementales qui nous poussent à la dématérialisation. De plus en plus d’entreprises vantent les mérites du support numérique par une démarche “0 papier”. Cela nous donne l’impression de faire une bonne action pour l’environnement mais est-ce vraiment le cas ?

Le digital pour sauver la planète ?

Facile d’utilisation, accessible partout et à n’importe quel moment, Internet est devenu un véritable allié pour les entreprises qui l’utilisent désormais comme un outil marketing. Gagner de la visibilité, communiquer plus facilement et rapidement, améliorer son efficacité et réduire les coûts… Impossible de s’en passer ! Malgré tous ces avantages et contrairement aux idées reçues, le bilan écologique du digital ne semble pas si positif que cela. En effet, s’il permet d’épargner des arbres, d’économiser l’énergie que nécessitent la fabrication de papier et l’impression, il a néanmoins un impact environnemental et sociétal certes moins visible mais tout aussi important.

→ Réchauffement climatique

→ Épuisement des ressources

→ Pollution de l’air et du sol

→ Émissions de gaz à effet de serre 

Des conséquences environnementales dues à la fabrication et l’utilisation des objets numériques dont ce secteur est aujourd’hui l’un des plus polluants. Il représente 4% de gaz à effet de serre chaque année, soit une fois et demi de plus que l’aviation civile. En effet, chaque information que nous recherchons sur le web fait appel aux centres de données qui stockent des informations utiles au bon fonctionnement d’une entreprise, cependant cela nécessite beaucoup d’énergie. 

Si Internet était un pays, ce serait le 3ème plus gros consommateur d’énergie au monde après la Chine et les États-Unis ! C’est fou non ? 

La crise sanitaire du COVID-19 a marqué l’année 2020 avec l’arrivée massive du télétravail. Ainsi, l’empreinte du numérique mondial en 2020 équivalait à un continent de deux à trois fois la taille de la France et cinq fois le poids du parc automobile français soit près de 180 millions de véhicules. 

Le saviez-vous ? 

Poster une photo sur les réseaux sociaux consomme autant que trois à quatre ampoules de 20 watts allumés pendant une heure,  

Envoyer 20 mails par jour pollue autant que parcourir 100 km en voiture,

Un flyer papier a un impact 3,3 fois inférieur sur le réchauffement climatique à celui d’une vidéo sur les réseaux sociaux.

Mais qu’en est-il du print ?

Avec l’arrivée massive du numérique dans notre quotidien, le print a rapidement été écarté sans pour autant être abandonné. Ce support traditionnel présente de nombreux avantages, il est intemporel, facilement transmissible, recyclable, confortable à la lecture et plus humain. 

Au-delà de ces points positifs, l’industrie du papier présente tout de même un impact environnemental. Les phases de fabrication et d’acheminement dépensent de l’énergie et dégagent du CO2. Près de 20 millions d’arbres sont coupés chaque année pour le papier et la production d’encre nécessite l’utilisation de colorants, d’alcool, de résines volatiles, d’huiles et d’essences. Cependant, l’industrie du papier présente une empreinte plus responsable en mettant tout en  œuvre pour maîtriser son impact environnemental, contrairement aux idées reçues le papier n’est pas la principale cause de la déforestation en Amazonie.



De nombreuses normes ont été mises en place pour réduire l’impact environnemental : 

→ Normes ISO 14 001 et 12 647 reposant sur l’amélioration continue des performances dans le respect de l’écologie et sur la fidélité colorimétrique,

→ Certifications PEFC et FSC certifiant que le papier utilisé provient de forêts gérées équitablement,

→ Labels Imprim’vert assurant la réduction des impacts environnementaux liés aux activités de l’imprimerie, 

→ Remplacement des composants nocifs des encres par des huiles végétales ou à base d’eau.


Alors ? Lequel de ces deux supports est le plus écologique ?

Il s’agit du print qui semble être le moins polluant et qui, à la différence du digital, apporte une proximité sensorielle. Cependant ces deux supports restent complémentaires puisque l’un ne va pas sans l’autre.

0