Your address will show here +12 34 56 78
Digital

De nos jours, la transformation digitale est indispensable pour toute entreprise et s’inscrit dans la recherche d’une meilleure performance en constituant un atout concurrentiel très important. Alors qu’en 2020, le mode de fonctionnement des entreprises a été largement bouleversé par la crise sanitaire, la transition digitale s’est imposée comme nécessaire à la survie des entreprises. Voici quelques astuces pour mener à bien votre projet !

Pourquoi adopter la transformation digitale ?
La transformation digitale, au-delà d’être un atout par rapport à la concurrence, est devenue une sorte de norme pour toute entreprise. Depuis la démocratisation d’internet, les habitudes de consommation ont beaucoup changé ; les consommateurs ont de plus en plus recours à la toile et aux réseaux sociaux avant de prendre une décision. En France, pas moins de 92 % de la population utilise internet, et 81 % de ces utilisateurs ont fait une recherche préalable sur internet avant d’acheter un produit ou un service. C’est pourquoi les entreprises doivent innover pour capter leur attention et les fidéliser.



La transformation digitale permet ainsi d’être plus efficace en apportant à votre entreprise :

  • Une (r)évolution en interne : la transformation digitale n’implique pas seulement d’intégrer une nouvelle technologie, mais aussi un changement de mentalité au sein de l’organisation de votre entreprise et l’accompagner dans un processus de révision afin de l’adapter aux exigences de vos clients et du milieu. Vos équipes gagnent aussi en compétences.
  • La valorisation de votre image de marque : la transformation digitale donne une image moderne et fiable de votre entreprise. En respectant les nouvelles tendances du web telles que le référencement SEO de vos sites web, l’activité sur les réseaux sociaux et en veillant à soigner votre e-réputation, votre entreprise sera plus crédible.
  • Une communication efficace : face à la digitalisation des services, la gestion de la communication de votre entreprise devient plus simple et plus performante. La transformation digitale permet de s’équiper avec des outils collaboratifs qui fluidifient la communication interne et externe de l’entreprise.

  • Une meilleure rentabilité : une étude du Pwc digital, agence de conseil en transformation digitale, a révélé que 57 % des dirigeants investissant dans le digital attendent une croissance de leur chiffre d’affaires. Et en 2019, 77 % des entreprises engagées dans la digitalisation ont reconnu la contribution du digital à leur croissance. Les entreprises, en plus du besoin d’innover, prennent également en compte les éléments importants de leur secteur d’activités pour gagner en rapidité et en compétitivité.
  • Une transformation des processus internes : pour une entreprise qui se veut digitale, il est important de repenser la manière dont sont exploitées les technologies installées. La transformation digitale permet ainsi une automatisation et une fluidification des processus internes de l’entreprise et vous permet de gagner en agilité, en rapidité mais également en fiabilité. En effet, les tâches répétées quotidiennement, à faible valeur ajoutée, peuvent être automatisées et sécurisées. Ce besoin d’automatisation se retrouve dans la majorité des métiers et diminuent considérablement le nombre d’heures perdues quotidiennement. Par exemple : la dématérialisation des documents RH et la gestion de ces copies grâce à la signature électronique, l’automatisation des processus de facturation pour le comptable et le responsable financier, l’automatisation de certaines actions en rapport avec les clients comme les campagnes marketing. A noter que la performance d’un processus de digitalisation se mesure à son taux d’automatisation.


Les étapes clés pour réussir sa transformation digitale


Passer au digital nécessite de respecter des étapes importantes :

  1. Informer ses collaborateurs : Avant d’entamer la transformation digitale, il est primordial que tous vos collaborateurs soient au courant de votre projet. Cette première étape nécessite en amont une sensibilisation forte au digital de vos équipes afin de les préparer à adopter la même vision que vous. Ceci permettra d’échanger en amont sur les doutes et questionnements que pourraient souligner vos collaborateurs.
  2. Faire une évaluation du niveau de digitalisation de votre entreprise : étape très importante, elle permet de connaître la maturité digitale de son entreprise et d’avoir une vision des démarches actuellement menées. La transformation digitale ne se résume pas à mettre en ligne un site web, c’est un processus incluant l’usage d’outils d’automatisation basés le plus souvent sur l’intelligence artificielle, le big data, l’inbound marketing, etc. C’est pourquoi une entreprise peut être active sur les réseaux et ne pas connaître une montée en compétences si cette transformation digitale n’est accompagnée et encadrée. La compétence digitale de votre entreprise repose sur le but qui est recherché. Quel que soit ce but (suivre la tendance, introduire le digital dans l’ADN de votre entreprise, ou tout simplement en faire un levier de performance), il demeure important de comprendre les enjeux d’une évolution digitale.
  3. Déployer les moyens nécessaires : Une fois que vous connaissez votre niveau digital, il est indispensable de revoir l’organisation et les besoins de votre entreprise. Les réflexions menées doivent nécessairement aboutir à identifier en amont les problématiques auxquelles vous faites face. Commencer par former vos équipes sur l’utilisation des outils digitaux vous permettra d’anticiper avant de les installer et de les développer. Et si besoin est, n’hésitez pas à revoir l’organisation interne de votre entreprise ! Pensez également aux canaux à privilégier pour que la transformation digitale soit en phase avec les habitudes de consommation des cibles visées et identifiez les priorités opérationnelles à mener.
  4. Faire adhérer tous les départements de l’entreprise : Quel que soit votre projet, il est important de vous faire accompagner et d’impliquer toute l’entreprise dans la démarche. Toutes les équipes doivent comprendre que la transformation digitale ne concerne pas seulement le département informatique, mais bien tous les autres métiers. Il est donc impératif que vous regardiez tous dans la même direction pour en faire une réussite.

Grâce à la transformation digitale, il est donc aujourd’hui possible d’atteindre des niveaux de performance jamais imaginés. Elle doit néanmoins s’accompagner d’une stratégie digitale bien pensée et innovante. 


 

0

Blog

La crise sanitaire actuelle a démontré l’importance de la communication interne au sein des entreprises. Entre confinement, télétravail et chômage technique, beaucoup d’entreprises ont dû repenser leur façon d’organiser le travail en équipe et leurs méthodes de communication. La communication interne a connu une rapide évolution pour assurer le bon fonctionnement du travail, informer les salariés, et surtout maintenir le contact avec l’entreprise. Autant de notions qui illustrent le rôle essentiel joué par les équipes de communication interne pendant cette période de crise.

Longtemps considérée comme superflue, la communication interne a su tirer avantage de la crise du coronavirus. Les communicants ont su faire preuve de créativité pour maintenir les liens au sein de leur entreprise. L’essor inattendu du télétravail a nécessité de nouvelles manières de créer et de diffuser des contenus dans les sociétés.

On en retient :

Les applications de chats : elles permettent de fluidifier les échanges entre les salariés et l’entreprise tout en limitant le « trop plein » d’informations reçues. Certaines applications sont mieux connues, d’autres émergent encore. Slack reste la plus populaire car très simple et personnalisable.

Les applications internes : leur utilisation devient de plus en plus courante. Elles sont généralement créées par les entreprises elles-mêmes pour atteindre facilement les collaborateurs en temps réel, qu’ils soient connectés ou non.

Les réseaux sociaux : WhatsApp, Messenger, Instagram

Les plateformes de visio-conférence pour les réunions en ligne : Zoom, Teams etc.

 

La question qui se pose alors est quel regard devons nous apporter sur l’évolution de la communication interne durant la crise du coronavirus et quelles en seront les conséquences dans la communication de demain ?

Avant l’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la communication interne était très limitée. Aujourd’hui, grâce à la digitalisation progressive des outils utilisés, son importance est mieux reconnue. Cette crise à l’origine sanitaire s’est vite transformée en crise économique et sociale avec 8,6 millions de salariés français au chômage partiel.
En avril 2020, 77% des entreprises françaises n’avaient encore pris aucune mesure contre le coronavirus alors que 63% des Français ressentent une sorte de tension sur leur lieu de travail. Seulement 39% estimaient qu’il y avait une bonne communication au sein de leur entreprise. Avec des collaborateurs peu informés et inquiets, une perte de productivité et de confiance… les entreprises ont vite pris conscience.

C’est le cas de E. Leclerc d’Attin, qui a choisi Steeple pour mettre en place sa communication interne tout au long de la crise sanitaire. Le résultat ? Une communication claire et efficace avec 94% de collaborateurs inscrits et impliqués.

Cette tendance est également confirmée par un sondage de l’Institut britannique de la communication interne (IBCI), réalisé entre mars et avril 2020. Les résultats ont démontré que 83 % des entreprises ayant mis en place une stratégie de communication interne concernant le processus sanitaire à respecter, ont suscité plus d’implication et de motivation de la part des employés. Le travail des équipes de communication interne effectué ces derniers mois leur a permis de gagner en visibilité et surtout en légitimité.
La communication interne en cette période de crise a permis et permet encore : 

• de préserver le lien entre employeurs et employés,

• d’augmenter l’engagement des collaborateurs,

• de maintenir la productivité à court terme,

• d’assurer la confiance dans l’organisation.


La communication interne est donc essentielle pour maintenir la motivation et l’implication des employés, surtout dans ce contexte inédit de crise sanitaire. De nombreux défis attendent encore les entreprises et pour s’imposer, il leur faudra repenser les priorités et s’adapter aux nouvelles mesures ayant émergé en 2020. L’épidémie de la Covid-19 a amorcé des changements durables, notamment en replaçant la communication interne au cœur de sa stratégie, et c’est probablement ici que se révèle la plus grande tendance 2021 pour les entreprises. Alors qu’en 2020, la communication interne a permis de maintenir le lien salariés/entreprise, il est tout à fait possible qu’en 2021, les tendances concernent davantage les sujets de fonds à aborder et les problématiques mises en lumière par les événements de 2020.

0